Des URL de Telegram bloquées par erreur : l’histoire risque-t-elle de se répéter ?

Samedi dernier, des adresses de l’ensemble du domaine « t.me » étaient inaccessibles en raison d’une erreur commise par la police. Cette dernière était passée par une procédure de blocage, qui permet de rendre inaccessibles certains sites Web. Cette procédure pourrait être bientôt étendue aux plateformes pornographiques qui ne vérifient pas l’âge des internautes, ainsi qu’à d’autres cas. Au risque de voir se multiplier les cas de blocage injustifiés ?