Le ransomware, qui a frappé près de 1 500 entreprises, était programmé pour épargner les ordinateurs russes

Le code informatique derrière la cyberattaque aurait été écrit de manière à ce que le malware évite les systèmes utilisant la langue russe.

Generated by Feedzy